Diaconie paroissiale

Vidéo d’introduction. Cliquez sur l’image ci-dessous pour la visionner. Puis revenir sur cette page !

Des constats

L’Eglise paroissiale, dans nos villages ou nos quartiers, occupe une place incontournable. Elle est pour tous les habitants un signe fort de spiritualité mais aussi de fraternité. La centralisation généralisée des administrations, des commerces lui donne une place de choix. A contre courant, elle est au plus près des personnes. Avantage pour le lien, avantage par la proximité ! Notre diocèse, en plus, a la chance d’avoir un maillage du territoire fin avec des ensembles paroissiaux relativement petits servant encore plus cette proximité.

Ce qui nous habite tous, c’est que la Parole de Dieu puisse toucher le plus grand nombre et que, par les sacrements, par la liturgie et par son message, l’Eglise permette au plus grand nombre de rayonner en trouvant le dessein que le Seigneur a pour chacun. De surcroît dans notre diocèse, depuis 40 ans, la Diaconie est un élément incontournable de la nouvelle évangélisation. Et les paroisses doivent y trouver leur place.

En effet, la paroisse est vecteur de liens : lien de prière, lien social, lien de fraternité, lien de compassion, lien de considération, lien de paix. Elle offre des espaces qui incarnent cette vocation : « patronages », tables ouvertes paroissiales, espaces d’accueil animés par le Secours Catholique ou la Société Saint Vincent de Paul, service évangélique des malades, équipe deuil, entraide paroissiale, parcours alpha, porte à porte et visites à domicile… Sur vos territoires paroissiaux, il y a également des associations caritatives (Union Diaconale du Var) et des entraides laïques ou municipales (CCAS) avec qui vous êtes en lien…

Vous trouverez ICI une carte du diocèse, des paroisses et des oeuvres diaconales.

Votre paroisse, c’est Vous (prêtres, diacres, consacrés et laïcs) !

La situation liée à la pandémie du COVID 19 a plus que jamais accrue les difficultés financières et sociales d’une bonne partie de la population, mettant dans le radar de la précarité des personnes qui, jusque-là, n’y apparaissent pas, ou que partiellement : Perte d’emploi, faillites, divorces, violences,…

Instabilité, ponctuelle pour certains, plus durable pour d’autres…

Des diaconies pour nos paroisses !

L’Eglise a un rôle à jouer dans cette reconstruction de la société post-covid (qu’on soit pour ou contre le confinement! et pas seulement en terme liturgique…)

Plusieurs d’entre vous nous ont sollicité en nous demandant : « Que pouvons-nous faire avec nos paroissiens ? » – « N’est-ce pas le moment opportun de lancer une diaconie paroissiale ? »

C’est aussi par ce biais de la compassion, de la contemplation du Christ en l’Autre, de l’Amour de l’Autre que nous évangéliserons.

« C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’ils reconnaîtront que vous êtes mes disciples » Jean 13-35.

L’idée  est donc que les paroissiens, en lien avec le curé, le vicaire, le diacre, dans ce souci de l’Autre, au nom du Christ, puissent s’engager pour faire rayonner votre paroisse, en se mettant en marche.

Vous trouverez un document diocésain pour mettre en place une telle diaconie paroissiale.

Le Service Diocésain de la Diaconie (diaconie@diocese-frejus-toulon.com) se tient à votre disposition pour vous aider dans la mise en place de cette démarche.